Homepage
Ressources humainesEmployés et partenaires
Formation des employés sur le trafic d’êtres humains
An Amazon Prime truck is showing against a blue sky.
An Amazon Prime truck is showing against a blue sky.

Formation des employés sur le trafic d’êtres humains

En tant que société de technologie et de commerce de détail de niveau mondial employant des milliers de collaborateurs à travers le monde, nous reconnaissons l’importance de sensibiliser et de former nos employés sur les questions de responsabilité sociale et des droits de l’homme.

Amazon a pris l’engagement fort de lutter contre le trafic d’êtres humains (aussi appelé « esclavage moderne ») dans la chaîne opérationnelle et d’approvisionnement avec sa Déclaration sur l’esclavage moderne, sa Déclaration sur la California Supply Chain Transparency Act Statement (loi de la Californie sur la transparence et la chaîne d’approvisionnement, son engagement pour la diligence raisonnable au sein de sa chaîne d’approvisionnement, ses normes pour la chaîne d’approvisionnement, et ses Principes des droits humains à l’échelle mondiale : nous ne tolérons pas le recours au travail des enfants, au travail forcé ou à la traite des personnes, sous aucune forme, y compris la main-d'œuvre en servitude ou carcérale, le contrat de servitude ou le travail servile, dans nos opérations ou dans notre chaîne de valeur.

Nous sensibilisons nos employés au travers de partenariats et par la formation.

En tant que société de technologie et de commerce de détail de niveau mondial employant des milliers de travailleurs à travers le monde, nous reconnaissons l’importance de sensibiliser et former les employés sur les questions de responsabilité sociale et sur les droits de la personne. En 2019, nous avons lancé un programme de formation des employés dans notre réseau logistique concernant l’esclavage moderne et le trafic d’êtres humains. Dans la première phase du programme, nous avons formé des gestionnaires de réseau d’exécution britannique. En 2020, nous formerons nos employés dans l’ensemble de notre réseau de distribution mondial pour reconnaître les signes d’esclavage moderne à l’aide de scénarios localisés.

La formation se concentre sur le fait de sensibiliser et de former les employés aux moyens d’identifier les indicateurs d’esclavage moderne pour qu’ils puissent signaler leurs inquiétudes aux autorités adéquates de façon à faire passer les intérêts des victimes au premier plan. Pour développer la formation, nous nous sommes appuyés sur l’apport d’autres organisations dotées d’une expertise dans l’esclavage moderne, dont Verité, un leader reconnu à l’échelle mondiale dans le domaine de la protection du travail, et nous avons incorporé des vidéos et des matériaux de la Gangmasters and Labor Abuse Authority (GLAA), une organisation publique britannique de défense des droits du travail. En 2020, nous avons développé notre module de formation en anglais pour couvrir plus de langages, et nous développons des formations spécifiques aux régions pour nos employés internationaux. Notre équipe mondiale des opérations de sécurité dispose de protocoles de réponse immédiates en cas de problème lié à un trafic d’êtres humains suspecté, quel que soit l’endroit où le problème survient.

En octobre 2019, nous sommes devenus un sponsor officiel de Truckers Against Trafficking (TAT), un organisme dédié à combattre le trafic d’êtres humains dans l’industrie du camionnage, et avons commencé à incorporer des modules de formation TAT dans les formations de notre flotte interne de chauffeurs pour leur apprendre à identifier et prendre en charge les victimes potentielles de trafic d’êtres humains. À ce jour, nous avons formé plus de cent conducteurs longue distance. Notre objectif est de former 100 % de notre flotte interne de chauffeurs au cursus Truckers Against Trafficking à horizon 2020.

Notre objectif est de former 100 % de notre flotte interne de chauffeurs au cursus Truckers Against Trafficking à horizon 2020.

Nous concrétisons notre engagement dans la lutte contre le trafic d’être humains.

Amazon interdit le trafic d’êtres humains dans ses chaînes d’approvisionnement opérationnel et de fabrication. Comme détaillé dans les Normes pour la chaîne d’approvisionnement, « les fournisseurs ne doivent pas avoir recours au travail forcé : main-d'œuvre en servitude ou carcérale, contrat de servitude ou travail servile, ou autre. Amazon ne tolère pas les fournisseurs qui effectuent du travail de travailleurs ou exploitent les travailleurs de toute autre manière, comme par la force, la coercition, l’enlèvement ou la fraude. » Nous avons des programmes de diligence raisonnable dans notre chaîne opérationnelle et d’approvisionnement pour identifier et empêcher le travail forcé, et nous évaluons régulièrement le respect de nos politiques, ce qui inclut les fournisseurs de service de livraison et logistique.

Nous améliorons constamment notre approche.

Notre équipe de responsabilité sociale examine et met à jour régulièrement les politiques de prévention sur le trafic d’être humains d’Amazon et informe la direction de la progression de nos initiatives de prévention du trafic d’être humains au cours de l’année.

Apprenez-en davantage sur la responsabilité sociale chez Amazon et sur nos Principes des droits humains à l’échelle mondiale.

Dernières actualités
Découvrez comment nous mettons notre culture d'échelle et créative en application pour construire un avenir durable.